| Connexion partenaires | Partage Partage |
Recherche:
facebook twitter youtube flickr issuu

Home C'est malin!


Bus à haut niveau de service (BHNS)


De nouveaux schémas de mobilité urbaine à bas coût

 

 

Les initiatives de Bus à haut niveau de service (BHNS) - un système de transport moderne qui allie la flexibilité du transport en bus à la vitesse, au confort et à la fiabilité du transport ferroviaire - jouissent d’une popularité  croissante à travers le globe. Le BHNS offre un service plus rapide, plus écologique, plus sûr et plus efficient qu’un bus ordinaire. Les partisans du BHNS disent de ce système qu’il joue un rôle similaire à celui d’un métro « de surface », mais à un coût nettement inférieur à l’investissement requis par une véritable ligne de métro. 

 

Bénéficiant de voies en site propre dotées d’aires de services, de stations offrant des technologies avancées et de systèmes de traçabilité par GPS, le BHNS propose un service de transport de masse complet à moindre coût. Il est vrai que le coût de construction d’une seule voie ferrée équivaut au coût d’aménagement de nombreuses lignes de BHNS.

 

Walter Hook, Directeur exécutif de l’Institute for Transportation and Development Policy (ITDP), confirme le potentiel du BHNS dans les villes où les fonds nécessaires sont souvent restreints. « Le BHNS se présente comme une option importante pour les systèmes de transport du futur, notamment dans les villes où la demande est forte et les budgets limités, », a-t-il déclaré.

 

La souplesse du service proposé et le faible investissement suscité ont fait le succès du BHNS dans le monde entier. Outre l’enthousiasme mondial suscité par ce système, on note une popularité croissante aux États-Unis où l’on dénombre actuellement cinq villes américaines, dont Los Angeles et Cleveland, qui font appel au BHNS dans le cadre de leur programme de transport public et huit à dix nouvelles initiatives de BHNS sont envisagées. Lire l’article du Wall Street Journal.

 

Le Brésil améliore son système de BHNS à l’approche de la Coupe du Monde 2014

Le BHNS le plus efficace au monde, le « RIT » à Curitiba (Brésil), est utilisé par plus de 2 millions de passagers par jour et a profondément modifié la circulation urbaine.  

  

Les 2,98 millions de visiteurs attendus dans le pays à l’occasion de la Coupe du monde en 2014 sont une occasion rêvée pour les urbanistes d’améliorer les systèmes de transport durable en place dans les douze villes hôtes. Ici, le bus est roi, et l’on accorde donc une attention toute particulière aux systèmes de BHNS de pointe, qui assurent un service rapide et efficace, à un coût abordable. Les gouvernements au niveau fédéral, national et local ont déjà engagé à cette fin près de 6,5 milliards de dollars E.-U. dans le transport urbain, un chiffre qui devrait progresser encore avec les investissements privés.

 

Les systèmes de BHNS proposent des services optimisés autour de bus à articulation simple ou double, capables de transporter quelque 15 000 passagers par heure, sur une même voie et dans un même sens. Le Brésil prévoit l’installation de couloirs de BHNS de près de 480 km pour les 12 villes de la Coupe du monde. À Rio de Janeiro, l’un des principaux lieux d’accueil de l’événement, 120 km au moins de couloirs de BHNS seront créés et les itinéraires seront améliorés sur environ 300 km (voies de bus, meilleure signalisation, meilleure information de l’usager, rationalisation des lignes, etc. Ces projets de BHNS représentent un progrès durable puisqu’ils resteront en usage après la Coupe du monde et les Jeux Olympiques de 2016.

 

De la même manière, les systèmes établis à Bogota et Téhéran servent respectivement 1,7 et 1,4 million de passagers au quotidien, incitant les navetteurs à délaisser leur véhicule particulier pour les transports en commun. Globalement, 16 nouveaux services de BHNS ont vu le jour l’an dernier, et 49 autres sont en cours de réalisation.  

 

Pour plus d’informations : TheCityFix 

 

Brazil BRT

Le BHNS chinois répond aux attentes de 70 % des passagers de Xiamen et remporte le Prix du transport durable pour la ville de Canton

Un sondage en ligne mené par le BHNS de Xiamen  (Chine) en mai 2011 montre que près de 70 % des habitants de la ville estiment que le service est « excellent » ou « bon ».

Le sondage, auquel 3000 personnes ont participé, ciblait quatre domaines : les services du personnel en station, les installations informatiques, les équipements et les embouteillages aux heures de pointe. Les résultats mettent en relief les principaux avantages offerts par le BHNS, à savoir rapidité, ponctualité et prix abordable.

Parmi les équipements proposés par ce système, la meilleure note revient aux points de charge des cartes à puce, suivis des distributeurs de tickets BHNS. Concernant les embouteillages aux heures de pointe, le client apprécie tout particulièrement des mesures telles que la capacité à augmenter la fréquence de départ et ajouter des véhicules.

 

Toujours en Chine, la ville de Canton a remporté le Prix du transport durable 2011 pour son nouveau programme BHNS de classe mondiale, qui offre une jonction avec des pistes cyclables, des stations de vélos en libre-service et des stations de métro, pour s’intégrer dans un vaste programme de transport collectif.

 

Ce prix, décerné par l’Institute for Transportation Development Policy (ITDP) le 24 janvier 2011, récompense la ville qui a réalisé les progrès les plus importants au cours de l’année passée afin de développer la mobilité tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et de CO2 générées par les transports et en améliorant la sécurité routière.

 

« Le BHNS de Canton transporte aujourd’hui pas moins de 800 000 personnes par jour et a été mis en place moyennant un investissement de près d’un dixième du coût du réseau de métro ; avec en moyenne un bus toutes les 10 secondes aux heures de pointe, il transporte plus de passagers dans un seul sens que toutes les lignes de métro dans toute la Chine, et plus du triple par rapport à tous les autres systèmes de BHNS en Chine. Il a abouti à une augmentation de 30 % de la vitesse des véhicules et une réduction des embouteillages sur l’itinéraire emprunté alors que les volumes de véhicules ont progressé, principalement en raison des graves problèmes d’embouteillage qui ont été résolus au niveau des arrêts de bus et grâce à une amélioration de la signalisation des intersections », a expliqué le Directeur Marketing & Communication de l’ITDP, Dani Simons.

 

Le BHNS de Canton a réussi à éliminer 50 000 tonnes de dioxyde de carbone durant sa première année d’existence, un progrès surtout lié au choix des résidents d’abandonner leur véhicule particulier au profit du BHNS, en plus d’avoir contribué à réduire les embouteillages et améliorer les flux de circulation

 

Jessica Morris, Directrice senior des programmes pour l’ITDP, explique que Canton a dépassé toutes les attentes : le service, qui a été inauguré en février 2010, transporte 800 000 personnes par jour, ce qui en fait l’un des réseaux les plus fréquentés au monde. Sa jonction avec le réseau ferroviaire ainsi que des pistes cyclables et des stations de vélos en libre-service contribue à rendre la ville plus agréable à vivre.

 

Canton a décroché ce prix face à d’autres villes nommées qui avaient elles aussi réalisé des progrès considérables, et notamment :

  • Lima, Pérou : son BHNS marque un premier pas vers la création d’un système de transport durable intégré à l’échelle de la ville
  • Nantes, France : l’intégration de son bus à haut niveau de service à son réseau de tramway est un exemple d’efficacité en matière de coordination
  • Téhéran, Iran : l’introduction d’un mécanisme de tarification des voies encombrées vient compléter l’expansion des systèmes de BHNS et de métro de la ville

Lire l’article du National Geographic 

 

 

L’Argentine participe à Smart Move en lançant son premier programme de bus à haut niveau de service

 

Le premier programme argentin de bus à haut niveau de service a été inauguré par Mauricio Macri, maire de Buenos Aires, le 2 juin, date de sa première mise en service. Le gouvernement et le grand public voient en ce nouveau système un potentiel énorme en termes d’amélioration de la vie des gens. 

 

Le nouveau système de BHNS baptisé « Metrobús » se compose de 21 stations et de voies séparées qui ont été implantées au milieu des rues. À titre de mesure de sécurité complémentaire, le Metrobús présente des plates-formes de station élevées et des horloges indiquant le compte à rebours avant le passage des prochains autobus sur chaque plate-forme, afin de tenir le navetteur informé en temps réel.

  

Le BHNS établit une jonction entre les deux gares ferroviaires situées aux extrémités de la ville, et permet ainsi de réduire de 40 % la durée du trajet entre ces deux points, rapporte l’ITDP. Avec l’ajout du BHNS au réseau de transports de la ville, les responsables municipaux espèrent observer une croissance de la ligne de l’ordre de 100 000 passagers chaque jour, soit une progression de 15 % de la clientèle. Les responsables municipaux attendent également du système qu’il réduise de 30 % la consommation de carburant des autobus en ville, entraînant ainsi une baisse des émissions de carbone ainsi qu’une amélioration de la qualité de l’air.

 

« Le lancement du Metrobus à Buenos Aires, premier axe de BHNS en Argentine, représente un progrès significatif en termes de développement des transports urbains, en améliorant la qualité de vie de plus de 100 000 individus », a déclaré Macri.  « Tout comme les urbanistes, notre objectif central est de rétablir la qualité des transports publics ; dans cette optique, le soutien accordé par la Fondation W.J. Clinton et l’ITDP a été absolument décisif dans le cadre du processus de développement et de mise en œuvre d’un système de BHNS de classe mondiale. En nous appuyant sur le succès rencontré par cette première phase du programme, nous prévoyons de poursuivre au cours des années à venir l’expansion du réseau de BHNS dans la ville de Buenos Aires. »

 

« Le transport par la route représente 90 % de toutes les émissions générées par le transport en Amérique latine, dont la moitié sont imputables au transport de passagers », a déclaré Stephen Crolius, Directeur du Programme des transports de la Clinton Climate Initiative. « Les systèmes de BHNS jouent un rôle important par rapport à ces émissions puisqu’ils créent des lignes réservées aux autobus dans les villes et offrent ainsi à des millions de personnes une solution plus intéressante en termes de coût et de temps qu’en recourant à leur propre véhicule - cette démarche réduit les émissions et améliore la qualité de l’air. »

 

Le système a été mis sur pied en à peine sept mois, « ce qui montre les économies considérables apportées par le BHNS en matière de durée de construction, de coût et de logistique, par rapport au système ferroviaire fixe », explique l’ITDP. Le BHNS s’intègre dans le cadre d’un effort plus vaste initié par Buenos Aires afin de proposer un réseau de transport complet à ses habitants ainsi qu’aux personnes de passage. « En un laps de temps extrêmement court, la ville a contribué à améliorer les conditions de marche en ville, elle a augmenté de façon spectaculaire la disponibilité de pistes cyclables de grande qualité et proposé un système de vélos publics », a déclaré Andrés Fingeret, Directeur du Bureau de l’ITDP en Argentine. « Metrobús ajoute désormais une nouvelle option très qualitative au panel de solutions de transport, qui permettra aux habitants de se rendre où ils le souhaitent, rapidement, plus écologiquement et sans être bloqués dans un embouteillage. » 

 

 


 

Pas encore convaincu ? Lisez plutôt :

 

Pourvoyeur d’emplois et moteur des économies

 

Les bus, un accès vital à l’éducation et au travail

 

Intégration sociale : pas de laissés pour compte !

 

Voyager ensemble pour un maximum d’efficacité

 


Imprimer cette pageIndex alphabPlan du siteRecherche